Signification

Faire la cour à une femme.
Essayer de séduire.

Origine

Une première hypothèse nous apprend qu’au XVe siècle on appelait florettes des pièces de monnaies frappées d’une fleur de lys. L’expression d’origine était « compter florette », allusion aux sommes d’argent qui étaient promises à la future mariée.

Une autre hypothèse se réfère au verbe « fleuretter » qui désignait le fait de dire des balivernes. L’expression « conter fleurette » serait liée aux diverses futilités que l’on susurrait à l’oreille de sa future conquête…

Conter-Fleurette

Usage

A force de passer son temps à conter fleurette aux secrétaires, le chef d’atelier a été licencié.