Signification

Dévoiler un secret, découvrir une supercherie ou une tromperie.

Origine

Il y a de nombreuses explications sur l’origine de cette expression mais aucune ne se démarque des autres.

Certains supposent que le « pot aux roses » était le pot dans lequel les femmes conservaient leur fard. Les hommes ayant trouvé ce pot comprirent que leur femme pouvait user d’artifices pour ce faire belle.(un peu naïf, non?)

Une autre théorie explique que les hommes déposaient des billets doux sous les pots de fleurs chez leurs amantes. Ainsi si leurs maris découvraient ces billets ils se rendaient compte de la tromperie.

On dit aussi que le pot aux roses pourrait être un des instruments entrant en jeu dans la distillation des huiles essentiels de fleurs. Ce pot aurait été un secret longtemps gardé par les parfumeurs afin de ne pas divulguer leurs secrets de fabrication.

D’autres voient l’origine de cette expression dans le vocabulaire des alchimistes. La « rose minérale » est une poudre composée d’or et de mercure. Tout comme la pierre philosophale, la rose minérale serait un élément mystérieux qui aurait fait l’objet d’une quête.

Même si nous n’avons pas de réponse catégorique, il faut se rappeler que la rose a longtemps été un symbole de secret. On symbolise la virginité par une fleur et dans la mythologie on connait l’histoire de Cupidon donnant une rose à Harpocrates, dieu du silence, afin qu’il taise pour toujours les amours de Vénus.

3 commentaires

  1. Dinet dit :

    D’anciens pots de chambre, souvent décorés de roses, pouvient avoir été cachés, après usage, sous un lit, voire dans la niche de la table de chevet. Découvrir le pot aux roses… sans doute à l’odeur… assez éloignée de celle des roses ! Les explications savantes m’amusent fort . La réalité est un peu plus triviale/ Le mot « roses » sert d’antiphrase.

  2. expression dit :

    Voilà une explication plutôt intéressante pour cette expression. On « sent » que tu maîtrise le sujet…
    Merci à toi Dinet !

  3. Verley dit :

    L’ origine est plutôt une fable appelée » Le pot aux roses ».
    Une femme dont le mari n’est jamais content, un soir, pour recevoir des amis de son époux, met le couvert dans le jardin.
    Quand tout est prêt, les invités arrivent, un oiseau lâche une crotte au milieu de la belle nappe, la femme a juste le temps de placer un pot de roses ( trémières)
    pour cacher l’ horreur, le repas est très réussi mais le mari critique tout, finalement la femme se sentant soutenue par les invités, ose se révolter et dit: que te faut-il ? Veux-tu du bran ? Le mari, pour ne pas perdre la face, dit : oui j’ en veux, tu vois que tu n’as pas tout prévu ! La suite se devine aisément.