Signification

Vivre sans respecter la morale et les convenances, s’amuser à la limite des règles.

Origine

Lors de la guerre menée par Louis XIII contre le protestantisme, à Montauban en 1621 la ville fut attaqué par 400 coups de canon,
pour faire plier les habitants en majorité protestants.
Mais ils ne se rendirent pas.
L’expression est restée et depuis, on dit d’une personne qu’elle « fait les 400 coups » lorsqu’elle mène une vie désordonnée, sans respect des us et coutumes.