Signification

Il y a tromperie.

Origine

L’expression provient du langage de la chasse de jadis. On attirait les oiseaux sur des branches engluées avec des sortes de pipeaux. Ceci s’appelait « attirer les oiseaux à la pipée ». Plus tard, le sens se transposa au figuré et on employa cette expression pour démontrer que l’on avait été trompé, en particulier dans le domaine du jeu. Ainsi, « les dés sont pipés » signifie qu’il y a tromperie.