Signification

Différer une action indéfiniment, la repousser sans fixer de date précise.

Origine

Dans le calendrier romain, les calendes correspondaient au premier jour de chaque mois, celui de la nouvelle Lune, à l’époque où le calendrier romain n’était pas encore solaire (calendrier Julien) mais lunaire.
En revanche dans le calendrier grec il n’y avait pas de calendes, donc remettre ou renvoyer aux calendes grecques c’est choisir de réaliser une action à une date qui n’existe pas. En d’autres termes ne jamais la faire. Cette expression équivaut alors à « renvoyer à la Saint Glinglin ».

Usage

Le procès de Chirac pourrait être renvoyé aux calendes grecques.