Signification

Ne pas obtenir ce que l’on veut.
Rentrer les mains vides

Origine

Du XIIe au XIXe siècle, le jeu de « trictrac » était très en vogue. Il se jouait à deux personnes, chacune ayant deux dés et quinze dames. Le but était de gagner douze trous.   Lorsqu’un joueur gagnait tous les trous sans même que son adversaire ait le temps de jeter ses dés, on disait qu’il « jouait bredouille ». « Être mis en bredouille » signifiait donc que l’on n’avait rien gagné du tout. L’expression a ensuite pris le sens d' »être ivre », puis « ne pas avoir été invitée à danser » lors d’un bal pour les femmes, et enfin, au XIXe siècle, elle s’est appliquée au domaine de la chasse et a pris le sens de « rentrer sans gibier ». Aujourd’hui, elle sous-entend que l’on n’a pas obtenu ce que l’on cherchait.

Usage

Cinq mois après le début des opérations en Libye, le porte-avions Charles de Gaulle, qui devait ramener le scalp de Kadhafi sous quelques jours, revient bredouille à Toulon, ce qui n’a pas empêché notre président d’aller l’applaudir.